AS-LacanauRugby_23-02-2014_(c)LaurentLARCHER-1Moment1ImageOffensive collective pour le 3ème essai du match inscrit par Christopher EVANO (3)  -  Crédit Photo : Laurent LARCHER / 1 Moment 1 Image


 

US Sadirac  9-24  AS Lacanau Rugby  (Mi-temps: 3-17)

 

Évolution du score: 0-7 / 0-10 / 0-17 / 3-17 / 3-24.

 

Temps dégagé, 14°C.

 

 

Une victoire bonifiée supplémentaire pour une 2ème place!

 

Bien que ce match retour soit intitulé US Sadirac - AS Lacanau Rugby, c’est bien sur le terrain de Lacanau, au Stade de l’Ardilouse, que s’est déroulé ce match retour tant attendu. Match à la maison pour cause d’impraticabilité de la pelouse sadiracoise, et sur décision du Comité Côte d’Argent.

Rappelons que le match aller, à Lacanau, avait été stoppé à la 76ème minute suite à quelques chamailleries entre les joueurs des 2 équipes. Tant les canaulais que les sadiracois appréhendaient donc ce match retour avec une certaine tension, se remémorant l’issue de la dernière rencontre. Le fait de rejouer à Lacanau allait changer la donne pour tous les acteurs de ce match. Sans compter les discours du staff, dont l’entraîneur, Julien LAUSSUCQ: "Match retour à domicile non prévu, ce qui est peut-être une chance pour nous. Nous allons pouvoir jouer sans pression, se faire plaisir et faire plaisir à nos supporters".

L’AS Lacanau Rugby donne le coup d’envoi et fait son entame de match habituel, s’appliquant à ne pas faire de faute mais en profitant de celles de son adversaire. Les canaulais progressent doucement mais sûrement, jusqu’à cette touche, sur les 5m, jouée en fond de ligne sur Alan BAZIN (5) qui provoque un maul à quelques centimètres de la ligne d’en-but. Et comme le week-end précédent, c’est le capitaine Jérôme MARTIN (4) qui vient inscrire le 1er essai à la 5ème minute. Essai transformé par Julien TAUBY (10). 0-7

Jouer sans pression, se faire plaisir et faire plaisir aux supporters. Il ne fallait pas en dire plus pour que le XV canaulais applique les consignes à la lettre.

Le jeu est assez équilibré des 2 côtés, chacune des 2 équipes venant camper dans le camp adverse à tour de rôle. Il faut attendre la 23ème minute pour voir le score évoluer en faveur des canaulais grâce à une pénalité de Julien TAUBY (10). 0-10.

C’est sur un ballon de relance, depuis la ligne médiane, que Clément RIEUBLANC (11) inscrit le 2ème essai après avoir littéralement transpercée la défense adverse. Essai transformé par Julien TAUBY (10). 0-17.

Seule une pénalité de l’US Sadirac permettra de changer le score 5 minutes avant la pause. 3-17.

Les canaulais qui se retrouvent à 14 contre 15 dans les 2 dernières minutes de cette 1ère période. Carton jaune pour Joris MONSEIGNE (14).

 

La seconde mi-temps reprend sur un rythme identique. Les sadiracois inscrivent 6 points de plus sur 2 pénalités (45ème et 48ème). 6-17. 9-17.Il faudra attendre près de 20 minutes pour que les canaulais reprennent le contrôle du match en inscrivant un 3ème essai travaillé collectivement jusqu’au bout, aplatit par Christopher EVANO (3). Essai transformé par Julien TAUBY (10). 9-24.3ème essai synonyme de bonus offensif.

La fin de match ne changera rien au score, et les 2 équipes se séparent au coup de sifflet final de la manière la plus amicale possible, telle que l’on aime le voir dans un match de rugby.Contrat rempli pour les bleu et blanc qui ont développé leur jeu en se faisant plaisir, et en faisant plaisir à leurs supporters (moins nombreux qu’à l’habitude, à cause de la décision de dernière minute de jouer la rencontre sur le terrain de Lacanau).

 

Cette seconde victoire bonifiée consécutive permet à l’AS Lacanau Rugby de reprendre officiellement la 2ème place qu’elle avait délaissée en début d’année

 

Après un petit passage à vide en début d’année, l’AS Lacanau Rugby entends bien terminer la phase retour à l’image de la fin des phases aller (5 victoires consécutives), et aller chercher sa place pour les qualifications. Des objectifs qui sont à leur portée.

 

Les canaulais bénéficieront, dès le week-end prochain, d’un 3ème match de suite à domicile avec la réception de l’AS Pessac Alouette.

 

Rendez-vous dimanche 2 mars à 15h30 au Stade de l’Ardilouse.

 

Crédit photo : Laurent LARCHER / 1 Moment 1 Image

AS-LacanauRugby_16-02-2014_(c)JeromeAUGEREAU-Dje/1Moment1ImageCadrage-débordement d'école pour Nils SEVAL (9) qui inscrit le 4ème essai du match après une course de 70m.  -  Crédit Photo : Jérôme AUGEREAU - Djé / 1 Moment 1 Image

 

AS Lacanau Rugby  43-05  Entente Bruges Blanquefort  (Mi-temps: 17-0)

Évolution du score: 5-0 / 12-0 / 17-0 / 22-0 / 29-0 / 36-0 / 43-0 / 43-5.

Temps dégagé, 12°C.

 

Espérée, attendue... Et méritée!

La victoire des canaulais était au rendez-vous cet après-midi au Stade de l’Ardilouse devant un public fidèle et toujours aussi nombreux.

L’AS Lacanau Rugby aurait-elle douté de ses capacités après 3 défaites consécutives en ce début de phase retour? Nullement. Preuve en a été faite aujourd’hui face à l’Entente Bruges-Blanquefort. Certains diront que c’était LE match facile du fait que l’adversaire du jour est bon dernier au classement sans aucune victoire à son actif. Faux. Bien au contraire, çà aurait pu être le match piège. Mais rien de tout çà n’est venu perturber les canaulais qui ont juste su faire abstraction des mauvais résultats précédents pour se (re)concentrer sur les échéances à venir et retrouver leur jeu.

Jérôme BLANC, manager de l’AS Lacanau Rugby avait clairement annoncé la couleur: "Les vacances sont terminées (…), aujourd’hui c’est un nouveau départ pour l’équipe, en direction de la qualification pour les phases finales".

Entre blessures, suspensions, absences diverses et l’arrivée de nouveaux joueurs, le XV de départ avait des airs de renouveau tout en restant fidèle à l’équipe type que l’on a l’habitude de voir évoluer.

Le coup d’envoi est donné par les canaulais qui, une fois de plus, rentrent dans leur match dès la première seconde de jeu. A l’image de ce ballon porté, consécutif à une touche, sur une vingtaine de mètres dans le camp adverse, sorti sans temps d’arrêt pour lancer Mathias BONNET (1) qui provoque un maul à quelques centimètres de la ligne d’en-but. Ballon sorti très rapidement par Jérôme MARTIN (5) qui arrive lancé et marque le premier essai du match à la 4ème minute. Essai non transformé. 5-0. A peine le coup de pied de renvoi effectué par Bruges-Blanquefort, la majorité des temps de jeu se déroulent successivement dans leur camp. Seule solution pour espérer venir prendre place dans l’espace canaulais, de longs coups de pieds. Il n’en faut pas moins pour offrir aux arrières bleu et blanc l’opportunité de se relancer avec ces longues courses qui viennent mettre à mal la défense adverse. C’est sur une sortie de mêlée que se construit le deuxième essai, de la façon la plus basique, en faisant des passes en profondeur. C’est ainsi que Thomas PAPOT (13) transperce le mur défensif dans les 22 adverses pour aller aplatir entre les poteaux à 13ème minute. Transformation de Julien TAUBY (10). 12-0.

Les phases de jeu se suivent et se ressemblent considérablement. Sans que çà ne soit concrétisé, nous assistons à de très beaux gestes techniques comme ce cadrage-débordement, suivi d’un coup de pied par-dessus, de la part de Bryan ELIES (13). C’est d’ailleurs lui qui vient, à son tour, aplatir en coin à la 24ème minute. Essai non transformé. 17-0.

Mais les mauvaises habitudes reviennent toujours. Comme celle qui fait qu’à partir de la 30ème minute il y a un -léger- relâchement de l’équipe. L’avantage du score? Une baisse de concentration? Les premières fatigues? L’occasion pour les joueurs de Bruges-Blanquefort de venir occuper le camp canaulais, jusqu’à échouer à quelques mètres de l’en-but. Petite alerte sans frais pour les bleu et blanc qui maintiennent le score jusqu’à la pause.

Début de la seconde mi-temps sur un rythme identique, à la différence que l'action reste dans les 22 canaulais, pour quelques petites minutes seulement. C'est sur une sortie de mêlée jouée très rapidement que Nils SEVAL (9) conserve le ballon pour partir seul depuis ses 40m, effectuant 3 cadrages-débordements d'école, pour venir marquer le 4ème essai du match après une course de 70m à la 44ème minute. Essai non transformé. 22-0.

La machine à essais est lancée et l’offensive canaulaise se met en marche, offrant le 5ème essai à Joris MONSEIGNE (20) à la 46ème minute. Essai transformé par Nils SEVAL (9). 29-0 et le point de bonus offensif est acquis.

S’en suivent 10 longues et interminables minutes où la défense canaulaise subi les assauts des rouges. Sans résultat. La situation se débloque enfin sur une relance, dans ses 22, de Clément RIEUBLANC (21) qui amène ses coéquipiers jusque dans les 22 adverses, avec un temps de jeu qui laisse des traces de chaque côté, et qui se conclu par le 6ème essai du nouveau venu Léopold LARRIVIERE (15). Essai transformé par Julien TAUBY (10). 36-0.

Le jeu se stabilise ensuite dans le camp canaulais avec toujours de belles actions de parts et d’autres avant de revenir, de nouveau, dans les 22 adverses pour jouer une touche blanche sur la ligne des 5m. Touche conservée qui amène au 7ème essai marqué par Laurent PIETRERA (8) à la 69ème. Essai transformé par Julien TAUBY (10). 43-0.

Malgré le score sans appel, les joueurs de Bruges-Blanquefort ne lâchent rien et, comme pour sauver l’honneur, puisent dans leurs dernières ressources pour marquer un essai en coin, mérité et qui récompense leur vaillance, à la 76ème minute. Essai non transformé. 43-5. C’est sur ce score que se quittent les 2 équipes.

L’AS Lacanau Rugby peut laisser exploser sa joie! Victoire, point de bonus offensif et la 2ème place (ex-aequo) au classement provisoire.

A noter: pas de carton dans cette rencontre.

 

Les canaulais reviennent dans la course et devront maintenant terminer les phases retour à l’image de leur fin d’année 2013 lors des phases aller. Prochain match le dimanche 23 février à 15h30, déplacement à Sadirac.

 

Crédit photo : Jérôme AUGEREAU - Djé / 1 Moment 1 Image

 

 

AS-LacanauRugby_02-02-2014_(c)GuilhemLUQUET-1Moment1ImageLes canaulais (en blanc) sont, une nouvelle fois, tombés sur une très grosse défense  -  Crédit Photo : Guilhem LUQUET / 1 Moment 1 Image

 

MATCH EN RETARD DU 26/01/2014 (Report cause intempéries), joué à Saint André de Cubzac.

 

RC Cestadais  29-8  AS Lacanau Rugby  (Mi-temps: 19-3)

Évolution du score: 0-3 / 5-3 / 12-3 / 19-3 / 19-8 / 22-8 / 29-8.

Temps dégagé, 11°C.

 

Retour à vide.

Suite aux intempéries des 10 derniers jours, ce match retour contre Cestas avait été reporté une première fois dimanche dernier. Date de report fixée à ce dimanche 2 février. Le terrain de Cestas étant toujours impraticable, le règlement stipule qu’il n’est pas possible de reporter 2 fois un match, sous peine de défaite sur forfait. Le RC Cestadais avait donc fait le choix de jouer ce match sur le terrain de Saint André de Cubzac. L’AS Lacanau Rugby avait tout de même proposé que le match se joue sur son terrain. Offre déclinée (…)

C'est donc sur un terrain qui n'était pas méconnu pour eux (1ère victoire de la saison ici-même contre le RC Cubzacais) que les canaulais allaient essayer de mettre fin aux défaites accumulées depuis le début des phases retours. La semaine de trêve improvisée et les derniers entraînements laissaient croire à un réveil des bleu et blanc. Les canaulais qui font une entame de match à l'image de leurs prestations lors des phases aller, en prenant en main ce début de partie qui se conclu, dès la 2ème minute, par une pénalité transformée par Julien TAUBY (10). Sur le coup de pied de renvoi, les canaulais développent leur jeu et viennent rapidement occuper les 22 adverses. Mais les cestadais ne se laissent pas impressionner et profitent d'un ballon perdu pour contrer l'attaque canaulaise. Après 3 temps de jeu, dont le dernier sur la ligne des 5m, la défense plie et offre le 1er essai du match pour le RC Cestadais. Non transformé. 5-3 après 10 minutes de jeu, l'AS Lacanau Rugby reste sur sa même dynamique en continuant de proposer du jeu très productif. Ce qui leur permet de bénéficier de 2 pénalités en moins de 5 minutes, qui seront tentées au pied mais sans succès. Pour autant, à aucun moment les canaulais ne baissent pas le rythme. Jusqu'à cet essai des cestadais à la 24ème minute, transformé, puis à la 35ème, également transformé. L'AS Lacanau Rugby est menée 19-3 à la pause, et en infériorité numérique depuis la 32ème suite au carton pour mauvais geste de Cédric NOLIBOS (8).

 

La seconde mi-temps reprend dans le même état d’esprit, et les efforts de l’AS Lacanau Rugby finissent par être récompensés avec cet essai en coin de Stevens CHIAVASSA (14) à la 46ème minute. Essai non transformé. Une lueur d’espoir vite éteinte après la pénalité passée par les cestadais à la 49ème minute, suivi d’un essai (transformé) à la 52ème suite à une erreur défensive en bout de ligne. 22-8 puis 29-8 en 4 minutes, les canaulais commencent à souffrir physiquement mais ne lâchent rien. Pour preuve ces ballons sortis rapidement qui leur font gagner du terrain. Un gain de terrain jamais concrétisé, jusqu’au coup de sifflet final.

 

L'AS Lacanau Rugby ne se déplaçait pas avec la victoire en tête face aux 1er incontestés de cette poule, mais avait toute légitimité pour sortir un gros match qui aurait pu (du) se terminer sur un score beaucoup plus serré avec, au minimum, un point de bonus. A l'image du match aller à domicile où les canaulais s'étaient inclinés d'un petit point. L'histoire ne s'est pas écrite comme espérée. mais la saison n'est pas encore terminée, et même s'ils se retrouvent 5ème au classement, il y a fort à parier que les canaulais vont très vite inverser la tendance, notamment lors du prochain match à domicile le 16 février à 15h30 contre l'Entente Bruges Blanquefort.

 

Crédit photo : Guilhem LUQUET / 1 Moment 1 Image

 

AS-LacanauRugby_19-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image Les joueurs de l’AS Lacanau Rugby ont buté sur une défense solide du RC Cubzacais   -  Crédit Photo : Jonathan NACIMIENTO / 1 Moment 1 Image

 

AS Lacanau Rugby  10-14  ASPTT Bordeaux (Mi-temps: 3-6)

Évolution du score: 0-3 / 0-6 / 3-6 / 3-9 / 3-14 / 10-14.

Temps couvert, 11°C.

 

Déception et regrets…

Avec une météo clémente, contrairement aux prévisions annoncées, l’AS Lacanau Rugby retrouvait son public toujours fidèle au rendez-vous, avec près de 250 personnes venues assister au match.

Vainqueurs au match aller (3-12) lors de leur 1er déplacement de la saison, les canaulais comptaient bien en faire de même à la maison. D’autant plus après leur défaite la semaine dernière chez les bordelais. Les entraînements, et la remise au travail sérieux,  de la semaine passée avaient de quoi redonner confiance à l’équipe. Peut-être trop (…).

Ce sont les bleu et blanc qui donnent le coup d'envoi de cette rencontre. Un jeu qui s'installe autour des avants qui tentent de progresser tout en conservant le ballon. Comme cette 1ère offensive des canaulais dans les 22 adverses, qui échouent à moins d'un mètre de la ligne d'en-but. des attaques comme celle-ci qui se soldent -trop- souvent par des fautes redonnant l'avantage à l'adversaire qui n'hésite pas à revenir prendre position dans le camp canaulais, mettant à mal la défense, et leur permettant d'ouvrir le score sur une pénalité à la 6ème minute. Les canaulais se doivent de réagir rapidement mais ont du mal à passer la ligne médiane malgré les rares percées des arrières. Une nouvelle faute vient pénaliser l'AS Lacanau Rugby à la 15ème minute offrant 3 points de plus au RC Cubzacais. Il faut attendre la 30ème minute pour voir les canaulais commencer à ouvrir le jeu, après s'être retrouvés en infériorité numérique suite à un carton blanc (faute technique) pour Cédric NOLIBOS (8). Et ce n'est qu'à la 39ème minute de cette 1ère mi-temps que les bleu et blanc débloquent leur compteur, sur une pénalité de Valentin GALLANCHER (15). Le score à la mi-temps est alors de 3-6.

Le début de seconde mi-temps est plus à l’avantage de l’AS Lacanau Rugby bien qu’ils se fassent régulièrement sanctionner pour leur indiscipline. LE point faible de l’équipe depuis le début de saison! Ce qui donne l’occasion au RC Cubzacais d’accroître leur écart au score à la 59ème minute (3-9). Une indiscipline qui coûte cher aux canaulais, se retrouvant une nouvelle fois en infériorité numérique (carton jaune pour Cédric NOLIBOS (8) et Laurent PIETRETA (7)) et ce à moins de 5 minutes d’intervalle, il faut alors composer le jeu à 13 contre 15. Les bleu et blanc sont contraint de reculer et défendent tant bien que mal leur ligne d’en-but sans rien lâcher. Les nombreuses attaques au raz, dans les 5m, de la part des cubzacais n’étant pas concluantes, c’est sur une transversale que la solution est trouvée, avec un essai en coin à la clé. Non transformé. 3-14, c’est le score alors qu’il reste moins d’1/4 d’heure de jeu. Les canaulais se doivent de réagir et saisissent toutes les opportunités pour occuper le camp adverse. Ce n’est qu’à la 76ème minute que la défense de Saint André de Cubzac est mise en porte à faux, transpercée par l’arrière Valentin GALLANCHER (15) qui vient aplatir le ballon entre les poteaux. Transformation par Nils SEVAL (19). 10-14.

Menés de 4 points, tout est encore possible dans les 3 dernières minutes de jeu. Les canaulais ne vont rien lâcher, jusqu’à jouer ce ballon de relance, depuis leur en-but, suite à la pénalité manquée des cubzacais. Une relance qui offre plusieurs temps de jeu, les bleu et blanc conservant le ballon et l’avantage du jeu, alors que les 80 minutes sont dépassées. Une ultime occasion qui ne verra aucune issue favorable, se soldant par un ballon perdu et offrant la victoire au RC Cubzacais.

Une défaite douleureuse pour les canaulais avec pour maigre consolation le point de bonus défensif, certainement pas ce que l’AS Lacanau Rugby espérait pour ce 1er match de l’année à domicile. Bien qu’ils conservent leur 3ème place au classement provisoire, il va falloir faire preuve de plus de réalisme et d’envie pour ne pas perdre le bénéfice des points engendrés en première partie de saison. Et l’échéance à venir n’est pas des plus faciles, bien au contraire.

Prochain match dimanche 26 janvier à 15h30, l’AS Lacanau Rugby se déplace à Cestas (1er).

 

Crédit photo : Jonathan NACIMIENTO / 1 Moment 1 Image

AS-LacanauRugby_12-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

ASPTT Bordeaux  18 - 10  AS Lacanau Rugby  (Mi-temps: 6-7)

Évolution du score: 3-0 / 3-7 / 6-7 / 6-10 / 11-10 / 18-10.

Temps dégagé, soleil, 14°C.

 

Bis repetita…

Ce 1er match de l’année annonçait l’entame de la phase retour du championnat. Après s’être inclinés d’1 point, à domicile, au match aller contre l’ASPPT Bordeaux (18-19), les joueurs de l’AS Lacanau Rugby espéraient bien prendre leur revanche.

C’est dans des conditions climatiques exceptionnelles pour la saison que le coup d’envoi est donné par les bleu et blanc qui prennent tout de suite l’avantage sur la récupération du ballon. Le ton est rapidement annoncé par les 2 équipes qui offrent un jeu relativement engagé, mais aussi -et malheureusement- très rapidement sanctionné. A commencer par cette pénalité sifflée contre les canaulais, à la 3ème minute, sur leur ligne des 22m légèrement désaxée des poteaux. L’occasion pour les bordelais d’ouvrir de le score. On connait les débuts de match de l’AS Lacanau Rugby et c’est précisément dans cette optique que la remise en jeu se fait. Après un coup de pied par-dessus la défense adverse suivi par le ¾ centre Thomas PAPOT (13), celui-ci s’empare du ballon pour aller aplatir dans l’en-but bordelais après une course de 40m tout en ayant éliminé 4 joueurs. Essai transformé par Valentin GALLANCHER (15).

AS-LacanauRugby_12-01-2014_EssaiThomasPAPOT(13)_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

Essai de Thomas PAPOT (13)  -  Crédit Photo : Jonathan NACIMIENTO / 1 Moment 1 Image

 

On aurait alors pu croire que le jeu canaulais auquel ils nous ont habitués était lancé. Pas cette fois. Si les bordelais inscrivent une seconde pénalité à la 15ème minute, réduisant la score d’un point, le reste de la 1ère mi-temps est une avalanche de fautes de parts et d’autres des 2 équipes, un coup sifflées, un coup non, des avantages donnés qui se terminent au bout de 3 secondes de jeu… Les 30 joueurs présents sur le terrain doivent composer avec tout çà. Pas toujours facile. Entre jeu au près de la part des avants et l’ouverture du jeu par les arrières, aucune solution ne vient concrétiser les actions. Seul fait marquant de cette seconde moitié de 1ère période, l’infériorité numérique des canaulais suite au carton blanc (faute technique) de Clément RIEUBLANC (12).

A ce moment-là du match, il est difficile de dire laquelle des 2 équipes sortira gagnante d’un tel duel.

Le début de la seconde mi-temps est à l’image des 40 minutes précédentes. Une tentative de pénalité pour l’AS Lacanau Rugby à la 46ème minute, occasion manquée d’inscrire 3 points de plus. S’en suivent de longues minutes avec des phases de jeu interrompues par des fautes à répétition, et l’expulsion (10 minutes après son entrée en jeu)  de Thomas MEYRE (17) suite à un plaquage cathédrale. Les canaulais sont donc contraints de jouer en infériorité numérique jusqu’à la fin du match. Il faut attendre la 67ème minute pour que les bleu et blanc accentuent leur avance avec la pénalité réussie de Valentin GALLANCHER (15). On se dit alors que le plus gros est fait, qu’il faut rester vigilant et ne rien lâcher pour conserver cette avance et aller chercher cette 1ère victoire de l’année -à l’extérieure-.

AS-LacanauRugby_Penalite-ValentinGALLANCHER(15)_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

Pénalité de Valentin GALLANCHER (15)  -  Crédit Photo : Jonathan NACIMIENTO / 1 Moment 1 Image

 

Mais les 13 minutes restantes ne tournent pas à l’avantage des canaulais qui se font surprendre en défense dans leur 22 offrant la 1er essai du match des bordelais. Essai non transformé, mais leur donnant l’avantage au score d’un point. Et pour conforter leur avance ils préfèrent tenter les 3 points de plus suite à une pénalité largement à la portée du buteur. Pénalité manquée, passant bien à côté des poteaux, le ballon venant rebondir dans l’en-but… Avec un rebond favorable qui tombe dans les bras du ¾ centre bordelais qui a très bien suivi. Malgré la défense, et le plaquage, pour le repousser, il réussit à aplatir juste sur la ligne d’en-but. L’essai est indiscutable, et transformé. Il reste moins de 3 minutes avant le coup de sifflet final, et plus rien n’est possible pour inverser le score. Les canaulais s’inclinent 18-10, laissant leur 2ème place, durement acquise avant la trêve, et se retrouvent 3ème ex-aequo avec leurs adversaires du jour.

Beaucoup de déception, mais une prise de conscience générale qu’il va falloir se mettre au travail sérieusement dès mercredi soir pour retrouver le chemin de la victoire et très vite oublier cette défaite.

Prochain match dimanche 19 janvier à 15h30 au Stade de l’Ardilouse. L’AS Lacanau Rugby reçoit Saint André de Cubzac.

 

Crédit photo : Jonathan NACIMIENTO / 1 Moment 1 Image

 

AS-LacanauRugby_12-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

AS-LacanauRugby_12-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

AS-LacanauRugby_12-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

AS-LacanauRugby_12-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

AS-LacanauRugby_12-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

AS-LacanauRugby_12-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

AS-LacanauRugby_12-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

AS-LacanauRugby_12-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

AS-LacanauRugby_12-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

AS-LacanauRugby_12-01-2014_(c)JonathanNACIMIENTO-1Moment1Image

 

7ème journée - Dimanche 1er décembre 2013

 

AS Lacanau Rugby  20 - 5  RC Ste Eulalie en Born (mi-temps: 15-0)

Évolution du score: 5-0, 12-0, 15-0, 15-5, 20-5.

 

Pour son dernier match de l'année, à domicile,  l'AS Lacanau Rugby recevait le RC Ste Eulalie en Born. Dans des conditions climatiques idéales: ciel bleu, soleil et fraîcheur automnale (8°C), avec un public qui a, une fois de plus, répondu présent.
Un match où il y avait un enjeu pour les 2 équipes: une 2ème place à défendre pour les landais, tandis que les canaulais avaient tout à jouer pour aller chercher cette même 2ème place.

L'entame de la partie démarre très bien pour les locaux qui imposent rapidement leur rythme face à une équipe que l'on peut sentir fébrile. Un engagement qui donnera lieu, à la 7ème minute, à une belle avancée de la part des avants dans les 22 adverses, action concrétisée par le 1er essai du match, aplati par le pilier gauche William PRAUD (1). Essai non transformé. Il n'en faut pas moins pour confirmer et accentuer la motivation des canaulais qui s'appliquent à enchaîner leurs phases de jeu en passant aussi bien par le jeu au sol que par le jeu à la main avec les lignes arrières. Des efforts qui sont tout logiquement récompensés par un second essai du 3/4 centre Thomas PAPOT (13) qui aplati entre les perches après avoir transpercé la défense adverse à la 13ème minute. Essai transformé par Julien TAUBY (10). La suite de la 1ère mi-temps reste assez homogène d'un côté comme de l'autre, malgré un relâchement -habituel- côté canaulais à partir de la 30ème minute. On assiste à des arrêts de jeu à répétition, suite à de nombreuses pénalités sifflées à l'encontre du XV canaulais (dont beaucoup seront très litigieuses...). Parmi ces pénalités il y en aura tout de même une en faveur de l'AS Lacanau, qui permettra d'ajouter 3 points au score. A noter ce temps fort de la part des landais dans le dernier quart d'heure, qui n'ont cependant pas réussi à faire plier la défense canaulaise devant leur ligne d'en-but.

Au retour de la mi-temps le jeu reprends sur des bases plus serrées et avec beaucoup d'engagement de la part des 2 équipes. Il faudra attendre la 61ème minute pour que les joueurs de Ste Eulalie en Born trouvent enfin la brèche avec un essai qui leur permet de déloquer le compteur. Essai non transformé. Mais les canaulais entendent bien aller chercher tous les points possibles, et c'est moins de 10 minutes plus tard que la réponse est donnée avec un nouvel essai de Bryan ELIÈS (21). Essai non transformé. Dans les toutes dernières minutes, un 4ème essai, synonyme du point de bonus, est aplati en coin par l'arrière Valentin GALANCHER (15)... Essai finalement refusé par l'arbitre pour un en-avant.

ByranELIES_AS-LacanauRugby_(c)2013_Dje-1Moment1Image                                                    Bryan ELIES (21) - Crédit Photo: Djé / 1 Moment 1 Image

 

Cette 4ème victoire consécutive permet à l'AS Lacanau Rugby de se rapprocher sereinement de la 2ème place au classement, qui n'est plus qu'à 1 point de leurs adversaires du jour. Tout en sachant que les landais jouaient aujourd'hui leur dernier match de la phase aller, tandis que l'AS Lacanau Rugby jouera son dernier match dimanche prochain en se déplaçant sur le terrain de Grignols. Un match à la portée des canaulais, bien qu'il serait facile de tomber dans un excès d'orgueil.

L'AS Lacanau Rugby continue son parcours de façon très positive et n'est plus le petit nouveau du début de saison qui pouvait faire sourire la plupart de ses adversaires. Un groupe soudé qui apprend encore à se connaître dans le jeu mais qui démontre parfaitement tout son potentiel au fil des matchs. Il est encore trop tôt, et peut-être trop prétentieux, pour tirer un quelconque bilan, mais forcé de constater que cette équipe est loin d'être ridicule. Bien au contraire.

8ème journée - Dimanche 8 décembre 2013

 

CAC Grignols (bd) 9 - 15 AS Lacanau Rugby (Mi-temps: 6-5)

Évolution du score: 0-5 / 3-5 / 6-5 / 6-8 / 9-8 / 9-15.

Temps dégagé, soleil, 6°C.

 

La passe de 5 pour une 2ème place!

Ultime journée des phases aller, l'AS Lacanau Rugby (3ème) se déplaçait à Grignols (7ème) avec un groupe quelque peu décomposé de part des absences et blessures.

 A défaut d'avoir pu prendre la 2ème place le week-end dernier lors de la réception de Sainte Eulalie en Born, pour un -petit- point de bonus, les ambitions du XV canaulais étaient sans équivoque. L'AS Lacanau Rugby contraint de jouer sous les couleur (vert) du CAC Grignolais pour cause de ressemblance de couleurs entre les maillots de chaque équipe (dominance blanc).

Et c'est, une fois de plus, de la façon la plus incisive qu'ils débutent leur match. Le chronomètre affiche à peine 3 minutes de jeu qu'un essai d'Alan BAZIN (4) vient conclure un premier temps de jeu à l'initiative des avants. Essai non transformé. L'AS Lacanau Rugby développe son jeu du mieux que possible malgré les grosses et flagrantes incivilités de la part de l'équipe adverse, et se fait malheureusement prendre au jeu. Ce qui permet au CAC Grignols de prendre les points sur pénalité à 2 reprises en 1ère mi-temps. Et les canaulais se font également sanctionner, se retrouvant en infériorité numérique en fin de 1ère mi-temps, et ce pour la 2ème fois. 1 point sépare les 2 équipes à la pause.

AS-LacanauRugby_(c)2013_LaurentLARCHER-1Moment1ImageCAC Grignolais - AS Lacanau Rugby    Crédit photo: L. LARCHER /1 Moment 1 Image

 Le premier quart d'heure de la 2ème mi-temps ne permet à aucune des 2 équipes de faire évoluer le score, mais elle aura fait bénéficier de 10 minutes de repos pour 1 joueur, sanctionné suite à un mauvais geste (...). Il faut attendre la 52ème minute pour que les canaulais reprennent l'avantage suite à une pénalité tapée par Julien TAUBY (10). Avantage rapidement repris par les grignolais sur pénalité (8-9). S'en suivent de longues et interminables minutes pour l'ASLacanau Rugby qui ne veut plus se faire prendre au piège des joueurs du CAC Grignols. Chose difficile. Et même à 13 contre 14 puis 13 contre 15, les canaulais résistent. Le retour à 15 contre 15 ainsi que le coaching effectué peu avant la moitié de 2ème mi-temps apportent un bol d'air frais à l'équipe. Et non sans conséquence puisque le 2ème essai est enfin aplati à la 63ème minute par Stevens CHIAVASSA (11) après une séquence de jeu amenée jusqu'au bout de la ligne des 3/4. Essai transformé par Julien LAUSSUCQ (21).
9-15 sera le score final. Une 5ème victoire consécutive pour l'AS Lacanau Rugby qui leur permet de passer la trêve hivernale en pointant 2ème au classement, à 6 points du leader Cestas et avec 3 point d'avance sur Sainte Eulalie en Born.

Comme annoncé dans le résumé du match du week-end dernier, Lacanau devient progressivement la bête noire de ses adversaires. Il ne faudra donc pas -plus- s'attendre à une victoire acquise face à cette jeune équipe qui a solidifié ses bases et qui a déjà bien entamé sa construction. Les finitions sont à venir prochainement!! A noter également la trentaine de supporters canaulais qui avait fait le déplacement. L'ensemble de l'équipe, joueurs et encadrement tient à les remercier pour leur soutien.

Bonnes fêtes de fin d'années à toutes et tous.

Reprise du championnat le 12 janvier pour les phases retour et le déplacement à l'ASPTT Bordeaux, avant de recevoir Saint André de Cubzac le 19 janvier.